baie-de-goji

Le guide de votre bien-être à domicile

Consommation du Goji

Consommation du Goji

© Pvt Pauline

Comment consommer les baies de Goji ? Le plus souvent dans le commerce, on retrouve le Goji sous trois formes : le jus, les comprimés et les fruits séchés. Cependant toutes ces formes n’ont pas le même intérêt nutritionnel.

  1. Les fruits déshydratés, le nec plus ultra
  2. Les produits à base de Goji
  3. Goji : dose journalière et contre-indication

Les fruits déshydratés, le nec plus ultra

Si l’on recherche un avis catégorique sur la meilleure façon de profiter des bienfaits du Goji, les habitués de la petite baie orangée répondront sans hésitation aucune, que la version séchée est la meilleure.

Tout simplement parce que c’est la plus naturelle.

Dans une baie de Goji séché, il n’y a que le fruit, ses nutriments sont concentrés tandis que les minéraux et les vitamines interagissent pour la santé du consommateur.

L’assimilation est également plus aisée.

Les produits à base de Goji

Si le jus de Goji présente de nombreuses qualités, il est rare de trouver un jus 100 % issus des baies.

Soit celui-ci est mélangé à un autre fruit, soit on y trouve des agents de conservation.

Certains jus ne contiennent que 10 % de Goji, il faut bien regarder la composition pour savoir ce que l’on boit.

La majorité des jus sont filtrés, voire même modifiés.

Contrairement aux baies séchées, on perd les qualités des pépins et de la peau.

Par exemple, des 13 % de protéines qui composent le fruit lorsqu’il est encore sur la plante, il n’en reste qu’1 % dans le jus.

En ce qui concerne les autres produits modifiés, ils n’auront jamais les mêmes vertus que le jus ou que les fruits déshydratés.

Certains même pourraient créer des toxines… un comble lorsque l’on prend les baies de Goji pour leurs propriétés anti-oxydantes !

Goji : dose journalière et contre-indication

Il est conseillé de ne pas consommer plus d’une cuillère à soupe de Goji par jour.

Par ailleurs, les baies ou jus de Goji ne sont pas recommandés en cas de grossesse.

Le fruit pourrait avoir un effet sur l’activité de l’utérus.

Il convient donc de s’abstenir d’en consommer pendant cette période.

Pendant l’allaitement, la prise de Goji pourrait favoriser les allergies chez le nourrisson.

Il ne faut pas non plus introduire trop tôt le fruit dans l’alimentation du jeune enfant, au même titre que de nombreux allergènes potentiels.

Les effets du Goji sur la circulation sanguine font que le produit est également contre-indiqué pour les personnes qui suivent un traitement à base d’anticoagulant.