Le guide de votre bien-être à domicile

Baie de goji

Actualités

Longévité et bien-être : le secret de l’Aronia et du Goji

L’Aronia et le Goji sont des plantes qui aident à retarder le vieillissement car elles renferment des éléments indispensables pour la préservation et la régénération des tissus. Elles améliorent aussi la faculté physique et psychique en prévenant le déclin cognitif. Parmi les méthodes anti-âges, miser sur le naturel est un excellent réflexe.

L’Aronia : l’antirouille du corps
L’Aronia est une plante vraiment riche en antioxydant qui équilibre la réaction d’oxydation nécessaire à notre organisme. En effet, les réactions d’oxydation, si elles sont excessives favorisent le vieillissement car elles attaquent les lipides et l’ADN. Les anthocyanes et les flavonoïdes que contient l’Aronia protègent contre ce phénomène. L’Aronia est une plante originaire de l’Amérique du Nord. Les indiens avaient l’habitude de consommer ces baies pour mieux surmonter l’hiver. En Suisse, cette plante présente un véritable engouement car de nombreuses fermes se sont mises à l’exploiter. A ce jour, c’est l’arbuste le plus riche en antioxydant typique des fruits rouges. Les vertus de l’Aronia sont nombreuses car c’est un antibactérien et un antiviral, elle protège les intestins, le foie et améliore le système cardiovasculaire. La consommation se fait sous forme de baies séchées.

Le Goji : la baie de jouvence
Les baies de Goji se classent en deuxième position parmi les plantes les plus riches en antioxydant. Elles devancent l’argousier, l’açaï, le mangoustan, la grenade, la myrtille et le thé vert. Les baies de Goji ont été utilisées dans la médecine chinoise depuis plus de 2 500 ans déjà mais elles ont gagné des frontières depuis. Elles agissent sur l’immunité, améliore les fonctions cognitives et la mémoire. C’est une excellente plante pour la vue et la circulation sanguine. Elles luttent contre la fatigue et le vieillissement. Les baies de Goji sont consommées sous forme de baies séchées mais elles ne sont pas recommandées pour les femmes enceintes.

Régime minceur : les rôles de la mélatonine

Une étude espagnole a réussi à percer le secret de la mélatonine, une hormone naturellement présente dans l’organisme humaine qui agit contre la prise de poids et améliore les traitements anti-hyperlipidémiques et antidiabétiques. Dans notre alimentation, la mélatonine se retrouve surtout dans les baies de goji, les cerises, les graines de tournesol, la coriandre, les amandes, la cardamome, la moutarde et le fenouil.

L’expérience

D’après la revue Journal of Pineal Research, les scientifiques de l'Institut de Neurosciences de l'Université de Grenade, de l'Hôpital Carlos III de Madrid et du Centre Scientifique Sanitaire de l'Université de Texas à San Antonio ont allié leur savoir-faire afin d’expliquer pour la première fois l’action de la mélatonine dans le corps humain pour déclencher un effet anti-obésité et produire des bénéfices métaboliques dans le cadre de traitement antidiabétique et anti- hyperlipidémique.

D’après eux, la consommation de mélatonine aide à contrôler la hausse du poids grâce à une meilleure production de « gras beige », une sorte de cellule grasse indispensable pour brûler les calories sans les stocker. Ce qui diffère du tissu adipeux blanc réputé pour le stockage de calories et la prise de poids. Enfin, la production de ce bon gras (gras amincissant) aide à stabiliser le poids corporel et provoquer des bénéfices métaboliques.

Pour renforcer leur thèse, les chercheur ont analysé les résultats des précédentes études sur les effets de la mélatonine sur l’obésité, l’hypertension, la dyslipidémie et le diabète mellitus type 2 caractéristiques des jeunes rats Zucker obèses et diabétiques, une sorte de modèle expérimental du syndrome métabolique.

En conclusion, une alimentation riche en mélatonine et un sommeil dans le noir permettraient donc de mieux contrôler le poids et lutter contre les maladies cardiovasculaires liées à l’obésité et la dyslipidémie.

Le petit déjeuner, un repas souvent négligé

Dans sa dernière recherche, le Credoc rapporte que les Français n’accordent pas trop d’importance au petit déjeuner. Les statistiques révèlent que 40% des adolescents, 14% des adultes et 13% des enfants de 3 à 12 ans sautent régulièrement ce repas. Pour les jeunes, une matinée sans petit déjeuner a une mauvaise répercussion sur la capacité intellectuelle et la performance de la matinée.

Les enfants et adolescents

Durant cette période de la vie, nous avons tous tendance à ignorer les petits déjeuners pendant la semaine mais le week-end, le manque est rétabli par la convivialité des repas familiaux.

Les adultes

Chez les plus grands, le petit déjeuner est plus riche avec les plats sucrés, les produits laitiers et les fruits censés apporter 20% des apports caloriques indispensables chaque jour. Toujours dans cette catégorie, les viennoiseries sont de plus en plus délaissées à cause de leur prix.

Les atouts du petit déjeuner

Pour renverser les tendances, nous avons prélevé quelques bonnes raisons de reprendre son petit déjeuner :

A base de tartines, beure, verre de lait et fruit frais, le petit déjeuner est accessible à tout budget alimentaire et le fait de ne pas le sauter aide à mieux contrôler l’appétit pour le reste de la journée.

Facile à préparer, le petit déjeuner permet également de faire du « self-cocooning » en bénéficiant du bienfait du chocolat chaud, du lait aromatisé et du croissant qui rappellent vaguement l’enfance.

Un petit déjeuner pour expérimenter les vertus des graines et des fruits : muesli avec raisin secs, noix et amandes ou fromage blanc au miel, fruits frais, cranberries et baies de goji.

Maigrir avec une cure détox

Les vacances d’été approchent et celles qui veulent afficher un corps de rêve lors des journées de détente à la plage ont encore le temps pour purifier le corps avec une cure détox. Contrairement à un régime draconien, cette cure permet de perdre deux ou trois kilos grâce à une alimentation saine et équilibrée.

L’alimentation

Il n’y a aucune restriction dans une cure détox et vous pouvez avoir un petit déjeuner copieux et gourmand composé de jambon et fromage. Au déjeuner, réalisez un plat à base de féculents, de légumes et de viande maigre (poissons ou viandes blanches). Enfin, le dîner sera léger : soupe de légumes et jambon, salade composée avec pain, yaourt et fruit. Ici, vous pouvez opter pour des baies de goji, ces antioxydants riches en vertus nutritives.

Les exercices physiques

Pour un maximum de résultat, les experts conseillent au moins trois séances de sport par semaine. Sur une base de 2 heures d’exercices par jour, vous avez le choix entre plusieurs disciplines : la course à pied, la natation pour éliminer un maximum de calories, la boxe pour tonifier les muscles, et les différentes options proposées en salle de sport : fitness, vélo elliptique, pilates, etc.

Les alliés minceurs

Pour celles qui veulent accélérer le processus, il existe également des produits minceurs tels les compléments alimentaires (à base de baie de goji par exemple) et les crèmes minceurs à appliquer la nuit (gammes minceur spécial nuit). Outre leurs effets sur le corps, ces produits boostent le moral en promettant une meilleure prise en charge du corps et un résultat palpable en été.

Une meilleure performance sexuelle grâce à des céréales

Diffusée en boucle sur Youtube, la vidéo de la marque SexCereal crée la polémique en promettant une nette amélioration de la performance sexuelle. La publicité met en valeur deux produits dont le premier dédié aux femmes contient du gingembre, du cacao, des amandes, de l’avoine, des graines de chia, de lin, de maca et de tournesol, autant d’ingrédients destinés à rééquilibrer les hormones sexuelles féminines. La seconde boîte de céréales conçue pour les hommes est à base de baies de goji, de sésame, d’avoine, de baies de camu, de germes de blé, de fèves de cacao, de graines de citrouille et de billes de pollen pour hausser le taux de testostérone.

Des produits améliorés

Enrichis de fibres, d’omégas 3 et 6 et de fer, les céréales SexCereal contiennent les ingrédients de base des céréales classiques mais se sont ses éléments aphrodisiaques utilisés pour améliorer les performances sexuelles qui sont leurs atouts. La preuve avec la vidéo postée sur YouTube qui a été visionnée par 17 000 personnes depuis le 10 févier dernier. Quand à l’efficacité des produits, aucune confirmation n’a encore été enregistrée.

Allier plaisir et satiété

Pour ceux qui veulent tester ce produit canadien, les sites de vente en ligne sont les meilleures options tandis que les chaînes de télévision américaine sont en train de faire parler du produit vendu à 22 euros la boîte. Et si l’efficacité du produit venait à se prouver, pourquoi ne pas investir dans des paquets de 12 disponibles sur le site Internet officiel de la marque SexCereal.

Le pouvoir des plantes pour améliorer la vie sexuelle

Depuis la nuit des temps, les hommes ont su exploiter les pouvoirs des plantes pour contrôler leurs hormones et leur libido. Parue dans le journal américain Hormones and Behavior, une recherche s’est basée sur l’impact du mode d’alimentation des végétariens sur leur vie sexuelle. Comme les aliments aphrodisiaques, il existe également des variétés qui annulent le désir.

Les déroulements de l’expérience

Les spécialistes de l’université de Berkeley ont effectué des essais sur les primates. Les singes ont été nourris essentiellement avec du soja et du tofu et au fur et à mesure que leur consommation augmentait, la fréquence de leur activité sexuelle était renforcée. Selon les auteurs de la recherche, ce fait s’explique par la présence de la phytoestrogène dans le soja, une hormone sexuelle. Puisque les effets de cette hormone sont semblables chez l’homme et les primates, ils ont conclus que la plante améliore aussi la libido des humains. Pour Michael Wasserman, chercheur à Berkeley, les plantes sont capables de modifier les niveaux hormonaux rattachés à la sexualité et elles ont tenu un rôle essentiel dans l’évolution des primates et des humains. Jusque là, ce rôle a été peu valorisé par les expérimentations scientifiques.

D’autres aphrodisiaques

Pour ceux qui veulent améliorer leur vie sexuelle sans devoir se gaver de soja ou de tofu, il existe d’autres alternatifs comme le chocolat qui stimule les endorphines (hormones du plaisir) ; les asperges qui aident dans la production de testostérone ; l’iode et le phosphore des huitres et autres fruits de mer qui haussent l’appétit sexuel ; les épices excitants et stimulants comme le gingembre, le safran, le piment, la cannelle et le clou de girofle ; du côté des fruits, les baies de goji sont des antioxydants et antidépresseurs qui permettent également de lutter contre le dysfonctionnement sexuel. Enfin, les tubercules de la mashua, l’aigremoine, les pétales de nénuphar et l’écorce de saule sont des aliments anti-aphrodisiaques.

Les aliments qui réduisent les risques de cancer du sein

Selon les dernières données statistiques, le cancer du sein touche actuellement une femme sur huit et la France enregistre chaque année plus de 50 000 nouveaux cas. A part les séances de dépistages obligatoires pour les femmes, il existe quelques méthodes qui permettent de réduire les facteurs extérieurs qui constituent les 80% des causes de la maladie.

Une prédisposition génétique minime

En effet, la prédisposition génétique est seulement réelle chez 5% à 10% des cas de cancers du sein mais le reste est provoqué par des facteurs extérieurs essentiellement liés à la consommation : les acides gras trans contenus dans la nourriture industrielle (pâte à pizza, crêpes, biscuits salés, pain, etc.), le mauvais apport en vitamine D, le tabagisme et l’alcoolisme.

Pour améliorer la prévention de la maladie, il existe quelques produits alimentaires essentiels :

Le brocoli

Parmi les légumes crucifères, le brocoli est reconnu pour ses actions sur l’amélioration de la santé cellulaire. Avec sa haute teneur en sulforaphane, il permet au corps de lutter contre la propagation des tumeurs cancéreuses.

L’ail

L’ail est un véritable remède miracle qui agit en tant qu’antiallergique, antioxydant, anti cholestérol, anti-inflammatoire et antiseptique. A part ces vertus déjà reconnues, de récentes recherches scientifiques ont prouvé son rôle dans la prévention du cancer du sein.

Les baies

Les baies interviennent dans l’arrêt de la prolifération cellulaire et de l'apoptose ou mort cellulaire programmée des cellules cancéreuses. Contrairement à la chimiothérapie, ce procédé n’a aucun impact sur les cellules normales. Parmi les plus célèbres, les baies de Goji ou baies du Lyciet de Chine sont de véritables antioxydants qui peuvent également constituer une source naturelle d’énergie dans la lutte contre le cancer du sein. Elles sont accessibles en fruits séchés, en jus ou en comprimés dans les boutiques spécialisées.

La grenade

Avec ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, la grenade est un bon anticancéreux. Riche en acide ellagique, ce fruit prévient les formations cancéreuses.

Les noix

Des études ont démontré que la consommation à vie des noix réduisait à moitié le risque de cancer du sein.

Le curcuma

Il s’agit d’une épice qui contient des substances qui diminuent la formation des cellules cancéreuses.

La graine de lin et son huile

Riches en phytoestrogènes d’origine végétale, ces produits permettent de prévenir ce type de maladie.

La tomate

Enfin, le lycopène responsable de la couleur rouge de la tomate permet de réduire le risque de cancer. Pour plus d’effet, il est conseillé de la consommer cuite.

Jardinage : l’art de planter les baies de goji

Plus connue sous l’appellation « baie de goji », le lycium barbarum est une baie miraculeuse très riche en oligo-éléments (zinc, fer, cuivre, sélénium et phosphore) essentiels à l’organisme humain. Avec sa haute teneur en acides aminées, vitamines et caroténoïdes, le goji a toujours été utilisé par la médecine chinoise et tibétaine.

Très demandées dans les pays d’origine et de plus en plus consommées par les habitants du monde entier, les baies de goji sont produites dans des immenses champs en Chine. Il est donc devenu difficile de suivre le trajet du fruit et éviter les pesticides. Pour mieux garantir la qualité des gojis, il vaut mieux les planter au jardin puisque le climat et le sol français le permettent bien.

Une plantation non compliquée

En tant que petit arbuste, le goji aime les sols calcaires et filtrants. Pour ceux qui veulent tenter l’expérience avec plusieurs pieds, il faut respecter un écart de 50 cm. Le travail du sol est comparable à celui de la plantation des framboisiers : ajout d’un peu de terreau à la terre, plantation de mottes bien humides préalablement trempées dans un seau d'eau, un ensevelissement peu profond (le collet frôle la surface du sol). Pour garder l’humidité, il est préférable de réaliser une cuvette et arroser durant l’été. Pour les premiers hivers, utiliser de la paille pour maintenir l’humidité et protéger le plant contre le froid. Ensuite, le goji est capable de résister jusqu’à moins 20°C.

Pour un arbuste de 1,50 à 3 mètres de hauteur, il est important de couper la tête pour le rendre plus touffu. Même si le goji pousse assez vite, le palissage des rameaux à l’horizontale et une courbe vers le bas accélère la fructification au bout de 2 années de culture.

Baie de goji : comment bien les choisir ?

Venue de la partie Nord-Ouest de la Chine, la baie de goji est un fruit aux multiples vertus de plus en plus apprécié dans le monde entier. Il existe plusieurs version sur le marché et que ce soit des fruits séchés, du jus ou des comprimés, la baie de goji est idéale pour les personnes à la recherche de traitement naturels et de sensation de bien-être.

Du point de vue nutrition, les baies de goji sont riches en oligo-éléments, aminoacides, anti oxygènes et autres substances médicamenteuses indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme humain. Pour ce qui est de sa teneur en antioxydants, il est important d’avoir l’avis d’un médecin spécialiste pour bien calculer l’apport journalier adapté aux besoins vitaux de chacun. Il est également indispensable de tenir en compte l’influence de l’âge, l’état de santé et les habitudes alimentaires avant de commencer une alimentation à base de baie de goji.

Loin d’être un fruit habituel, la baie de goji est un véritable complément nutritionnel qui apporte une bonne dose de vitalité. Véritable cure de jouvence, la baie de goji retarde le vieillissement et améliore la santé.

Si le nombre d’adeptes de ce fruit miraculeux ne cesse d’augmenter, quelques doutes demeurent concernant sa production. En effet, quelques adeptes du goji ont déjà relevé la forte présente de pesticide sur les goji séchés. Heureusement, il existe actuellement des cultures biologiques de baies de goji.

Si les données statistiques ont révélé que 90% des français misent sur la culture biologique, l’arrivée des baies de goji bio sur le marché devrait en faire de nouveaux adeptes dans tout l’hexagone.