Le guide de votre bien-être à domicile

Baie de goji

La culture du goji

baies de goji

© Pvt Pauline

Fruit traditionnel de l’Asie du sud-est, le Goji est cultivé principalement au Tibet et en Chine. Deux variétés distinctes sont mises en culture selon la région. La véritable baie de Goji, chargée de propriétés curatives rares provient du Tibet et a généralement bénéficie de modes de culture plus sains.
  1. Le vrai Lycium barbarum et son cousin chinois
  2. Le Goji et ses nouvelles origines
  3. Faire pousser du Goji chez soi

Le vrai Lycium barbarum et son cousin chinois

Le Goji tibétain est plus riche en minéraux, en vitamines et en antioxydants. Ses vertus thérapeutiques sont reconnues sur les troubles oculaires, les problèmes de foie ou encore les fragilités psychologiques. Moins efficace, le Lycium Chinense est un alicament bien plus controversé tant les traces de pesticides supérieures aux normes imposées par l’Europe sont observées. L’acetampirid, dont certaines baies sont chargées, est un insecticide puissant qui, outre l’élimination des pucerons, peut être à l’origine de cancers. Le Goji chinois est également utilisé dans la composition de certains vinaigres ou de spécialités culinaires exotiques. Les baies ou le jus se marient très bien avec des poissons.

Le Goji et ses nouvelles origines

Aujourd’hui le succès du Goji incite certaines régions du globe à se lancer dans la production de ce petit fruit miracle. Si le Goji Himalayen reste la référence absolue, il est possible de trouver des baies et du jus de Goji venant par exemple de Mongolie. L’essentiel restant de pouvoir connaître d’une part la variété de Lycium utilisée et d’autre part le mode de culture suivi. Si possible, préférez toujours du Goji Bio, c’est un gage supplémentaire de qualité sanitaire. Le bio évite l’usage de pesticides et d’autres substances cancérigènes.

Faire pousser du Goji chez soi

Si l’importation de fruits non séchés n’est pas possible depuis l’Asie, rien ne vous empêche de faire pousser le Goji sur votre balcon ou dans votre potager. Surprenez votre entourage avec ces petites baies rouge-orangées qui sortiront de vos carrés de culture ! Le Lycicum Barbarum est une plante vivace originaire de l’Himalaya. Ses fleurs blanches et pourpres s’épanouissent de l’été jusqu’aux premières gelées. Mais ce sont bien sûr les petits fruits qui intéressent les jardiniers soucieux de leur bien-être. La plante est plutôt robuste mais elle ne tolère que peu l’ombre complète. Une exposition légèrement ensoleillée sera idéale pour obtenir les meilleurs rendements. Attention cependant car le plant de Goji souffre quand la température dépasse les 25°C. La température idéale pour obtenir de beaux fruits rouges est d’environ 20°C. En pleine terre, il convient d’espacer les plants de 70 centimètres environ et de creuser des trous d’environ 30 cm de profondeur. Si la plante résiste jusqu’à des températures de -20°C, il faudra plusieurs semaines après le gel pour déclencher la floraison. En hiver, très peu d’eau est nécessaire à l’entretien de cette plante caduque. Après plusieurs années, un plant de Goji peut atteindre jusqu’à 4 mètres mais la plupart des plantes font autour de 2 mètres. Une fois récoltés, vous pouvez sécher vos fruits dans un déshydrateur.