Le guide de votre bien-être à domicile

Baie de goji

Actualités

Les aliments qui réduisent les risques de cancer du sein

Selon les dernières données statistiques, le cancer du sein touche actuellement une femme sur huit et la France enregistre chaque année plus de 50 000 nouveaux cas. A part les séances de dépistages obligatoires pour les femmes, il existe quelques méthodes qui permettent de réduire les facteurs extérieurs qui constituent les 80% des causes de la maladie.

Une prédisposition génétique minime

En effet, la prédisposition génétique est seulement réelle chez 5% à 10% des cas de cancers du sein mais le reste est provoqué par des facteurs extérieurs essentiellement liés à la consommation : les acides gras trans contenus dans la nourriture industrielle (pâte à pizza, crêpes, biscuits salés, pain, etc.), le mauvais apport en vitamine D, le tabagisme et l’alcoolisme.

Pour améliorer la prévention de la maladie, il existe quelques produits alimentaires essentiels :

Le brocoli

Parmi les légumes crucifères, le brocoli est reconnu pour ses actions sur l’amélioration de la santé cellulaire. Avec sa haute teneur en sulforaphane, il permet au corps de lutter contre la propagation des tumeurs cancéreuses.

L’ail

L’ail est un véritable remède miracle qui agit en tant qu’antiallergique, antioxydant, anti cholestérol, anti-inflammatoire et antiseptique. A part ces vertus déjà reconnues, de récentes recherches scientifiques ont prouvé son rôle dans la prévention du cancer du sein.

Les baies

Les baies interviennent dans l’arrêt de la prolifération cellulaire et de l'apoptose ou mort cellulaire programmée des cellules cancéreuses. Contrairement à la chimiothérapie, ce procédé n’a aucun impact sur les cellules normales. Parmi les plus célèbres, les baies de Goji ou baies du Lyciet de Chine sont de véritables antioxydants qui peuvent également constituer une source naturelle d’énergie dans la lutte contre le cancer du sein. Elles sont accessibles en fruits séchés, en jus ou en comprimés dans les boutiques spécialisées.

La grenade

Avec ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, la grenade est un bon anticancéreux. Riche en acide ellagique, ce fruit prévient les formations cancéreuses.

Les noix

Des études ont démontré que la consommation à vie des noix réduisait à moitié le risque de cancer du sein.

Le curcuma

Il s’agit d’une épice qui contient des substances qui diminuent la formation des cellules cancéreuses.

La graine de lin et son huile

Riches en phytoestrogènes d’origine végétale, ces produits permettent de prévenir ce type de maladie.

La tomate

Enfin, le lycopène responsable de la couleur rouge de la tomate permet de réduire le risque de cancer. Pour plus d’effet, il est conseillé de la consommer cuite.