Le guide de votre bien-être à domicile

Baie de goji

Actualités

Le pouvoir des plantes pour améliorer la vie sexuelle

Depuis la nuit des temps, les hommes ont su exploiter les pouvoirs des plantes pour contrôler leurs hormones et leur libido. Parue dans le journal américain Hormones and Behavior, une recherche s’est basée sur l’impact du mode d’alimentation des végétariens sur leur vie sexuelle. Comme les aliments aphrodisiaques, il existe également des variétés qui annulent le désir.

Les déroulements de l’expérience

Les spécialistes de l’université de Berkeley ont effectué des essais sur les primates. Les singes ont été nourris essentiellement avec du soja et du tofu et au fur et à mesure que leur consommation augmentait, la fréquence de leur activité sexuelle était renforcée. Selon les auteurs de la recherche, ce fait s’explique par la présence de la phytoestrogène dans le soja, une hormone sexuelle. Puisque les effets de cette hormone sont semblables chez l’homme et les primates, ils ont conclus que la plante améliore aussi la libido des humains. Pour Michael Wasserman, chercheur à Berkeley, les plantes sont capables de modifier les niveaux hormonaux rattachés à la sexualité et elles ont tenu un rôle essentiel dans l’évolution des primates et des humains. Jusque là, ce rôle a été peu valorisé par les expérimentations scientifiques.

D’autres aphrodisiaques

Pour ceux qui veulent améliorer leur vie sexuelle sans devoir se gaver de soja ou de tofu, il existe d’autres alternatifs comme le chocolat qui stimule les endorphines (hormones du plaisir) ; les asperges qui aident dans la production de testostérone ; l’iode et le phosphore des huitres et autres fruits de mer qui haussent l’appétit sexuel ; les épices excitants et stimulants comme le gingembre, le safran, le piment, la cannelle et le clou de girofle ; du côté des fruits, les baies de goji sont des antioxydants et antidépresseurs qui permettent également de lutter contre le dysfonctionnement sexuel. Enfin, les tubercules de la mashua, l’aigremoine, les pétales de nénuphar et l’écorce de saule sont des aliments anti-aphrodisiaques.